Les mécanismes de jeu

mécanismes de jeux

Note des lecteurs

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someone

QUELS SONT LES DIFFÉRENTS MÉCANISMES DE JEU QUI COMPOSENT NOS JEUX DE SOCIÉTÉ?

Le 21ème siècle est-il l’ère des jeux vidéos mais aussi des jeux de société? Dans un monde de plus en plus numérique, axé sur la technologie, le nombre de jeux de société édité chaque année est tout simplement bluffant. Pour l’année 2013, c’est plus de 900 jeux qui ont vu le jour (http://www.trictrac.net/). Si beaucoup de jeux sortent chaque année, assez peu finalement survivront avec le temps. Une des causes de la mort d’un jeu, c’est l’utilisation d’un ou plusieurs mécanismes de jeu bien connus combinés à un univers assez pauvre, pas assez travaillé, bâclé…

MAIS QUELS SONT CES DIFFÉRENTS MÉCANISMES DE JEU QUI COMPOSENT NOS JEUX ACTUELS ET NOS FUTURS JEUX?

Actuellement, on peut distinguer au moins 25 types de mécanismes différents. (Il est possible que j’en oublie et dans ce cas n’hésitez pas à me le remonter).

  • Placement d’ouvriers : En plaçant mes pions sur le plateau, j’active des actions (Ex : Dungeon Petz)
  • Placement de tuiles : En posant des tuiles, on gagne des points (Ex : Scrabble,Carcassonne)
  • Objectif secret : Objectif permettant au joueur qui le connait de gagner des points supplémentaires (Ex : Aventuriers du Rail)
  • Bluff : Réussir à tromper l’adversaire en lui faisant croire quelque chose (Ex : Perudo,Bluff Party)
  • Stop ou continue : Soit je décide d’arrêter de jouer, soit de continuer pour gagner plus de points, d’éléments de jeu mais cela est plus risqué (Ex : Black Jack)
  • Course : Le premier arrivé sur l’objectif remporte la partie (Ex : Course de chevaux, jeu de l’oie)
  • Connexion : En connectant des éléments / cartes, je gagne plus de points (Ex :Carcassonne)
  • Combinaison : En associant des éléments / cartes, j’augmente ma force et potentiellement mes chances de victoire (Ex : Magic, Pokemon)
  • Deviner : En devinant ou en faisant deviner des éléments, des mots, on gagne des points (Ex : Time’s up, Concept)
  • Construction : En récoltant des ressources, on peut développer et construire son jeu (Ex : Civilization, Colons de Catane)
  • Coopération : Les joueurs jouent contre le jeu ou contre un seul joueur (Ex : Scotland Yard)
  • Alliance et trahison : En montant des alliances avec des joueurs, on remporte la victoire mais il y a toujours la possibilité de les dissoudre ou de trahir ses alliés (Ex :Diplomacy, Résistance)
  • Affrontement :  En attaquant, détruisant son ou ses adversaires, on remporte la victoire (Ex : Diplomacy, Risk Napoléon)
  • Zone de contrôle : Plus je possède de zone sous mon contrôle, plus j’ai de points ou d’avantages (Ex : Risk,  Small World)
  • Enchères /Majorité : Celui qui mets le plus sur la table (argent, jetons, valeurs des cartes…)  remporte la mise (Ex : Poker, C’est moi le patron)
  • Dés :  Lancer les dés permet de faire des mouvements ou des actions (Ex : Monopoly, King of Tokyo, Warhammer)
  • Gestion du temps : Chaque coup joué fait avancer le temps et donc la partie qui est limité en nombre de coup (Ex : Warhammer,  Myrmes)
  • Négociation : En échangeant des ressources, on développe son jeu (Ex : Pyramidion, Colons de Catane)
  • Programmation : Avant de jouer, on choisit parmi les différentes actions possibles (Ex : Myrmes, Dungeon Petz)
  • Mémoire : En retenant les différents éléments / cartes du jeu, on  remporte des éléments, cartes ou des points de victoire (Ex :Time’s up)
  • Imagination : En apportant le fruit de son imagination, on fait évoluer le jeu avec la possibilité de gagner (Ex : Petits crimes entre amis, Pictionnary)
  • Connaissances : L’équipe ou le joueur étant le ou la plus cultivé augmente ses chances de remporter la partie (Ex : Trivial Poursuit)
  • Deck Building / Construction de deck : En acquérant tout au long de la partie des cartes, des éléments, on construit son jeu (Ex : Time Masters, Orc Orc Orc)
  • Plis / Levées : En remportant un pli ou une levée, vous augmentez vos points ou vos malus (Ex : Belote, Ascenseur)
  • Équilibre : Les différents éléments du jeu sont en équilibre les uns par rapport aux autres (Ex : Tour infernal, Mikado)
  • Adresse : Plus un joueur est adroit plus ses chances de remporter la victoire seul ou en équipe augmente (Ex :Mikado, Docteur Maboul)
  • Observation : En observant bien les différents éléments du jeu, on augmente ses chances de victoire (Ex : Dobble, Jungle speed)

Un jeu de société peut être composé de plusieurs mécanismes de jeu. Plus le jeu possède de mécanismes, plus le jeu se complexifie et augmente la durée d’une partie généralement. Les wargames sont l’exemple même des jeux de société où il y a pleins de mécanismes à gérer en même temps. On se retrouve régulièrement à faire de très longue partie avec les wargames. Et à l’opposé, les jeux avec un seul mécanisme sont généralement des petits jeux très rapides comme le Dobble qui combine observation et adresse.

    Commentaires sur cet article

    Ecrire un commentaire